Skip to content

Obey Giant, une campagne qui interpelle sur son environnement

Oeuvre de l'artiste Obey Giant

Alors qu’il entre dans l’école Rhode Island School of Design, Shepard Fairey crée la campagne d’affichage « sauvage » d’autocollants André the Giant Has a Posse qui deviendra plus tard la fameuse campagne Obey Giant.

« OBEY », un artiste à ne pas suivre au pied de la lettre

OBEY, alias Frank Shepard Fairey, est né à Charleston en Caroline du Sud. Fils de médecin, Il a commencé sa carrière artistique très tôt à l’âge de 14 ans en créant des motifs pour des t-shirts et des skateboards.

En 1989, alors qu’il entre à l’école Rhode Island School of Design (RISD), il crée la campagne d’autocollants « André the Giant Has a Posse » qui deviendra plus tard la campagne « Obey Giant ». Il considère cette œuvre comme une véritable « expérience en phénoménologie. ».

Le Los Angeles Country Museum of Art, le Musée d’Art Moderne de New York, le Smithsonian ou encore le Victoria and Albert Museum de Londres exposent son travail. Le 6 février 2009, une exposition sous forme de rétrospective de son œuvre nommée « Supply & Demand » s’est tenue pour sept mois à l’Institute of Contemporary Art de Boston. Il a été arrêté par la police de Boston pour avoir créé des graffitis sauvages dans la ville au démarrage de cette exposition.

Son travail est influencé par les œuvres d’Andy Warhol, de Barbara Kruger, de Diego Rivera, de Robbie Conal et d’Alexander Rodtchenko. Le film de John Carpenter Invasion Los Angeles va inspirer l’artiste pour sa campagne Obey d’où il récupère plusieurs slogans dont « Obey » et « This is Your God ».

En juin 2012, il réalise à Paris, sur la façade d’un immeuble, l’œuvre « Rise Above Rebel », une fresque de vingt-cinq mètres de haut représentant un visage féminin.

En juin 2016, Il crée deux nouvelles fresques à Paris, « Delicate Balance » et une Marianne entourée de la devise « Liberté, Égalité, Fraternité ». Cette œuvre, reprise sous la forme d’un tableau, trouvera sa place dans un premier temps au siège de campagne de La République en marche. Puis, après les élections, elle sera installée au palais de l’Élysée et sera très remarquée lors d’une interview de TF1, le 15 octobre 2017.

La campagne d’autocollants OBEY

Concernant la campagne d’autocollants OBEY, l’artiste parle d’une véritable expérience en phénoménologie. Cette théorie est décrite par Heidegger comme « une méthode pour revenir à l’essence des choses ».

En fait, cela permet de voir tel quel ce qui est sous nos yeux mais dont le sens véritable est brouillé. Sans cette approche spécifique, ce qui est tenu pour acquis devient muet et vide de sens pour l’observateur.

Il s’agit en fait de retrouver la sensation d’émerveillement sur son environnement. L’objectif de l’autocollant « OBEY » est de stimuler la curiosité afin d’amener les gens à se questionner sur leur relation avec le reste du monde.

Les campagnes de publicité ou de promotion pour vendre un produit sont directes et évidentes en termes d’objectif et les gens ne sont donc plus habitués à se questionner sur le sens du message. À chaque fois qu’ils croisent un autocollant « OBEY », cela stimule leur pensée, voire leur frustration, et permet de revitaliser leur perception du monde et leur attention au détail.

L’absence de sens directement accessible a pour objectif d’interpeller, de faire réagir et d’initier une recherche plus profonde du message. C’est en fait un révélateur de la propre personnalité et de la nature profonde de l’observateur.

Beaucoup de gens trouvent l’image amusante ou absurde et peuvent profiter du plaisir visuel sans autre explication. D’autres, plus paranoïaques ou conservateurs, peuvent être troublés par la présence persistante de l’autocollant et le prendre pour le symbole d’une secte aux intentions subversives.

Certains sont agacés par la présence généralisée de l’autocollant qui irrite leurs yeux, le considérant presque comme un acte subversif et provocateur. Cette réaction est assez cocasse alors qu’ils sont assaillis au quotidien par un nombre incalculable de publicités commerciales bien plus agressives.

Merci pour votre inscription

Vous allez recevoir un email de confirmation dans un instant. N’oubliez pas de cliquer sur confirmer mon inscription afin de finaliser votre inscription.